L’auteur


Gabriel BRAEUNER est historien. Né en 1948 à Strasbourg, il a été archiviste de la ville de Colmar (1971-1980), directeur des affaires culturelles (1980-1993) puis directeur général adjoint des services de la ville de Colmar (1993-2008). Chevalier des arts et lettres, il est président de l’Association des Amis de la Bibliothèque humaniste de Sélestat, vice-président de l’Académie d’Alsace et membre du comité de la Fédération des Sociétés d’histoire et d’archéologie d’Alsace, responsable des relations transfrontalières. Président du Rotary club de Sélestat 2012-2013, il est vice-président de  l’Association Espoir de Colmar qui s’occupe des déshérités et personnes en difficulté. Il  a été  nommé, en juin 2013, membre correspondant de la Kommission für geschichtliche Landeskunde in Baden-Wurtemberg. Membre du comité du Réseau des société d’histoire du Rhin supérieur (Netzwerk der oberrheinischen Geschichtsvereine), il a organisé, en octobre 2013, le deuxième colloque d’histoire transfrontalière à la Maison de la Région de Strasbourg et s’est vu décerner, en 2014, un Bretzel d’or par l’Académie des Sciences et traditions d’Alsace pour ses contributions à l’histoire d’Alsace. Il a  également  été le coorganisateur du colloque  » Beatus Rhenanus (1485-1547) de Sélestat et une réforme de l’Eglise : engagement et changement » qui s’est tenu à Strasbourg et à Sélestat le 5 et 6 juin 2015.

Parmi ses nombreuses publications, on peut citer : Connaître Colmar  (avec Roland Recht), Colmar, Alsatia, 1978 ; Unterlinden (avec Georges Bischoff et Christian Heck),Strasbourg, DNA, 1979 ; Histoire de Colmar (collectif), Toulouse, Privat, 1983 ; Pfeffel l’Européen, Strasbourg, La Nuée Bleue 1994 ; De la prostitution en Alsace (collectif), Strasbourg, Le Verger Editeur, 1997 ; Colmar, Mémoire d’une ville, Colmar, Jérôme Do Bentzinger 2000; Joseph Rey, un maire pour Colmar, un Alsacien pour l’Europe, Colmar, Jérôme Do Bentzinger, Editeur, 2002 ; Les années Spivakov, chronique du Festival international de musique de Colmar, 1989-2003 Strasbourg, la Nuée Bleue, 2004 ; Dictionnaire historique de Colmar (avec Francis Lichtlé), Colmar, Arehc, 2006 ; La Décapole (collectif), Strasbourg, La Nuée Bleue 2009, Epître à Pfeffel, Colmar, Jérôme, Do Bentzinger Editeur, 2010 ; Introduction à la réédition de l’ouvrage de Robert Perreau, Hansi, la passion de l’Alsace, Editions Place Stanislas, 2010, Introduction et commentaires pour la réédition de l’ouvrage de Marie-Joseph Bopp, Histoire de l’Alsace sous l’occupation allemande (1940-1945), Edition Place Stanislas, 2011 ; Colmar, l’Esprit d’une ville, Editions du Belvédère, 2011 ; L’Alsace au temps du Reichsland (1870-1918), un nouvel âge d’or culturel ?  Editions du Belvédère, 2013; Colmar en France, chronique des années cinquante et soixante, Editions du Belvédère, 2014 ; Roger Struss, un demi siècle de photographies entre Vosges et Rhin, Editions du Belvédère 2015 ; Introduction à l’ouvrage  Bibliothèque humaniste de Sélestat, Pages de Mémoire, photographies de Bernard Plossu, texte d’Alberto Manguel, Mediapop éditions-Association des Amis de la Bibliothèque Humaniste de Sélestat, 2015; La belle inconnue, Nouvel éloge de Sélestat, Editions du Tourneciel, 2016; Colmar sur le bout des doigts (avec Guy Ritzenthaler), Editions du Tourneciel, 2016.

Passionné d’histoire européenne et notamment franco-allemande, il s’est spécialisé  dans l’histoire du XVe-XVIe siècle ( Humanisme et Réforme), dans l’histoire culturelle de l’Alsace au XVIIIe siècle, de la période du Reichsland et de l’occupation nazie Collaborateur régulier de la revue régionale Saisons d’Alsace pour laquelle il a écrit de nombreux articles, il tient des chroniques régulières d’histoire dans les journaux DNA et AlSACE   et dans la revue Espoir de l’association Espoir où il traite des questions relatives aux thèmes de « Culture et solidarité » et « Culture et marginalité ». Il est également le rédacteur de la publication de l’association des Amis d’Edmond Gerrer.